Question écrite – Hausse du prix de l’énergie pour les gendarmes

M. Bastien Lachaud interroge M. le Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer sur l’augmentation des frais de chauffage des gendarmes logés dans le parc immobilier domanial.

L’association professionnelle nationale des militaires de gendarmerie GendXXI a alerté le 12 septembre dernier au sujet d’une potentielle augmentation de 100 % des factures énergétiques à l’hiver prochain pour les gendarmes résidant dans le parc domanial. Ceux-ci ne bénéficient en effet pas du bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement et l’État répercutera vraisemblablement toute hausse du coût de l’énergie directement sur les charges des personnels concernés, qui ne sont d’ailleurs pas individualisées.  

Cette hausse s’ajoute à des conditions de vie parfois dégradées, avec des logements à l’isolation défectueuse et des systèmes de chauffage au rendement relativement faible. Des épouses de gendarmes affectés à la caserne de Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire dénonçaient récemment des conditions d’hébergement indécentes, sans eau chaude ni chauffage

Aussi, M. le député souhaiterait connaître la réponse que donnera le ministère à la hausse des prix de l’énergie pour les militaires logés dans le parc domanial, et les différentes mesures envisagées pour rénover les casernes de nos gendarmes.