Un 1er mai qui fait pleurer

Comment faire oublier des dizaines de milliers de manifestant·e·s rassemblé·e·s dans le calme en défense du service public et des droits des salariés ? On devine facilement la réponse : envoyez quelques centaines de zouaves encagoulés pour casser des vitrines ; laissez-les faire pour avoir de « belles » images sur les chaînes d’information en continu puis envoyez une pluie de gaz lacrymogènes . Les braves gens sur place n’ont plus qu’à pleurer : leur manifestation a été récupérée et leurs revendications sont occultées.

Lire la suiteUn 1er mai qui fait pleurer

Question écrite sur les incitations au trouble à l’ordre public.

Le 24 avril 2018, Bastien Lauchaud a interpellé le ministre de l’intérieur sur les agissements du préfet de l’Oise au sujet de la chasse à courre. Celui-ci a clairement apporté son soutien aux défenseurs de la chasse à courre, pratique barbare et oligarchique, malgré son devoir de neutralité. Plus grave encore, il s’est montré à …

Lire la suiteQuestion écrite sur les incitations au trouble à l’ordre public.

Face au chaos de Macron, l’harmonie du « phi »

Ce qui caractérise la politique de Macron, tant sur le fond que sur la forme, c’est la brutalité et le désordre.

D’abord, son arrivée à l’Élysée est en grande partie due à l’immense pagaille qu’il a semée pendant plusieurs années aux côté de François Hollande. Secrétaire général adjoint de l’Élysée puis ministre de l’économie, Macron n’a pas eu à assumer le terrible bilan de Hollande ; en revanche, il a habilement profité du chaos qu’ensemble ils avaient semé. La politique de droite de gouvernement avait parfaitement brouillé les pistes ; dans un paysage politique où presque plus personne ne savait qui était l’ami ou l’adversaire, il a eu beau jeu d’apparaître au centre, pratiquer le « en même temps » et finalement de faire autour de sa seule personne l’union de ceux qui voulaient continuer comme avant : baisse des salaires, mise en concurrence, privatisations, baisse d’impôts aux plus riches…

Lire la suiteFace au chaos de Macron, l’harmonie du « phi »

Soutien aux luttes à Pantin et Aubervilliers

Vendredi matin je me suis rendu au piquet de grève des cheminots du technicentre est de Pantin-Bobigny afin de soutenir celles et ceux qui luttent quotidiennement pour la défense de nos services publics.. J’ai pu constater leur détermination et leur solidarité. Vendredi soir je me suis rendu à l’apéro des luttes organisé par les albertivillarien·ne·s. …

Lire la suiteSoutien aux luttes à Pantin et Aubervilliers

Visite du chantier du métro à Aubervilliers

Suite à l’annonce par la RATP du report sine die de l’ouverture des stations de métro Aimé Césaire et Mairie d’Aubervilliers, Bastien Lachaud a souhaité visiter le chantier du métro à Aubervilliers afin de se rendre compte par lui-même de l’état d’avancement des travaux, et solliciter auprès des responsables du chantier des explications sur les retards. …

Lire la suiteVisite du chantier du métro à Aubervilliers

Derrière les colères, une cause commune

J’ai décidé de commencer la rédaction d’un carnet de notes, pas tout à fait un blog ; même si j’espère bien être assez discipliné pour partager ici mes réflexions régulièrement. Le moment s’y prête bien : les informations sont très nombreuses ; les mobilisations sociales aussi. Toutes sortes d’initiatives germent un peu partout. Il est utile de se poser, prendre le temps de tout assimiler et proposer une lecture ordonnée.

Lire la suiteDerrière les colères, une cause commune