Question écrite sur la situation des forces françaises en Syrie suite au retrait des États-Unis

M. Bastien Lachaud à interpellé Mme la ministre des armées sur la situation des forces françaises déployées sur le théâtre syro-irakien.

Retrouvez le texte de la question sur le site de l’Assemblée Nationale.

M. Bastien Lachaud interroge Mme la ministre des armées sur la situation des forces françaises déployées sur le théâtre syro-irakien. En effet, le 19 décembre 2018, Donald Trump a fait connaître sa décision de rappeler l’essentiel du contingent des soldats « étasuniens » présents en Syrie. Cette décision intervient alors que de très nombreux observateurs rappellent que l’organisation dite « État islamique » n’est pas entièrement défaite. Or le danger qu’elle représente pour la sécurité de la France a, jusqu’à présent, justifié la présence des forces françaises dans la région. Ainsi, l’opération Chammal s’inscrivait dans l’action d’une large coalition internationale mobilisée depuis 2014 dont les États-Unis formaient l’épine dorsale. Sur le terrain, cette coalition et les soldats français en particuliers avaient aussi bénéficié du concours décisif des forces kurdes. Or le retrait décidé par Donald Trump revient aux yeux de la majorité des observateurs à laisser libre cours à une très probable agression des armées turques, entrées sur le territoire syrien il y a déjà plusieurs semaines. Outre son caractère illégal et inhumain cette confrontation entre armées turque et forces kurdes affaiblirait substantiellement la lutte contre l’organisation « État islamique » et représente une véritable menace pour les soldats français sur le terrain. C’est pourquoi, il souhaite apprendre de Mme la ministre comment elle compte garantir aux forces française les moyens de mener à terme la mission que le Gouvernement leur assigne, et ce dans les meilleures conditions de sécurité possibles.