Il est urgent de sauver les pompiers

Les pompiers sont en grève depuis plusieurs semaines. Leurs conditions de travail sont déplorables. C’est la conséquence des années d’austérité budgétaire infligée à notre pays depuis plus de dix ans. Alors que les services sociaux et médicaux sont saturés ou devenus trop chers, les pompiers sont le dernier recours de celles et ceux qui ne trouvent plus de soutien ailleurs. J’ai souhaité leur apporter mon soutien en interpelant le ministre de l’intérieur Christophe Castaner grâce à la question écrite ci-dessous.

Monsieur le député Bastien Lachaud alerte monsieur le ministre de l’intérieur sur le mouvement social de très grande ampleur qui mobilise les sapeurs-pompiers professionnels.

Réunis au sein d’une large intersyndicale, leurs représentants ont rencontré le ministre le 14 mars. Pourtant, le mouvement de grève décidé à la suite de cette rencontre, bien que d’une longueur exceptionnelle, est resté jusqu’à ce jour sans aucune réponse sérieuse.

Après plus de dix années d’austérité budgétaire infligée à notre pays, les pompiers sont en première ligne pour essayer de compenser les défaillances de l’État dans la protection et le secours des citoyens. Le nombre des interventions croît quand les effectifs stagnent. Le malaise est généralisé et la réforme de la fonction publique vient encore fragiliser la position des pompiers.

Il est inutile de dire combien la mission des pompiers professionnels est spécifique et indispensable à la bonne marche de notre société. Leur engagement, leur courage et leur abnégation suscitent une admiration sans réserve et une affection profonde de la part de nos concitoyens.

Mais il ne saurait plus être question de se payer de mots pour témoigner la reconnaissance de la nation à leur égard.

C’est pourquoi Monsieur Lachaud souhaite apprendre quelles mesures, et dans quels délais, monsieur le ministre de l’Intérieur entend mettre en œuvre pour améliorer les conditions de travail et de vie des pompiers de notre pays.