Aubervilliers a droit à des transports publics de qualité. Nous ne voulons plus attendre !

Ce mercredi 9 octobre, les membres de l’association Metrauber étaient présents devant le siège d’Île-de-France Mobilités pour interpeler la Présidente, Valérie Pécresse, et le Directeur Général, Laurent Probst. Je tiens à leur dire ici tout mon soutien.

Engagée depuis des années pour le développement des transports publics à Aubervilliers, l’association Metrauber porte la voix des habitants qui exigent que la ville bénéficie enfin d’une desserte à la hauteur de ses besoins. Aubervilliers vit une situation scandaleuse : les retards successifs du prolongement de la ligne 12 du Métro et les nuisances liées au chantier, l’insuffisance de la fréquence de la navette 512 qui remplace pour l’heure le Métro, la surcharge de l’ensemble des lignes de bus qui desservent la ville, les interruptions régulières de la ligne 7 à la Villette, le chantier de la ligne 15 qui menace de détruire le square de la Maladrerie, l’un des trop rares espaces verts de la ville, et maintenant le projet de prolongement du Tram T8 qui ne dessert pas le Pressensé…Comment les albertivillariens n’éprouveraient-ils pas le sentiment d’être abandonnés, discriminés ?

C’est pourquoi ils exigent qu’un dialogue s’ouvre avec les autorités responsables, d’Île-de-France Mobilités au premier chef. Des compensations doivent être apportées pour le préjudice que subit la ville. Et Aubervilliers doit bénéficier d’une offre de transports publics à la hauteur d’une ville de 92 000 habitants. Depuis deux ans, je me suis employé à relayer ces demandes en interpelant Île-de-France Mobilités, la RATP, la Société du Grand Paris, en interrogeant le gouvernement. Partout, les sollicitations se heurtent au silence, aux faux fuyants. Les vraies réponses et les engagements se font attendre.

C’est pourquoi je comprends et partage la démarche des membres de l’association qui ont souhaité interroger en personne Valérie Pécresse. Mon assistant me représentait à cette occasion.  Directement confrontée à la mobilisation des membres de l’association, Île-de-France Mobilités s’est finalement engagée à répondre à Metrauber sous quinzaine. J’ai donc écrit à Valérie Pécresse pour lui rappeler solennellement cet engagement, lui demander une nouvelle fois d’entendre les revendications des habitants et de prendre rapidement toutes les mesures nécessaires pour y répondre.

Je continuerai de me battre avec les habitants pour qu’Aubervilliers bénéficie enfin d’une desserte à la hauteur de ses besoins.


Retrouvez ici la question écrite que j’ai posée à la Ministre des transports sur le retard cu chantier de la ligne 12 du Metro : http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-7369QE.htm

Retrouvez ici la question écrite que j’ai posée à la Ministre des transports sur le prolongement de la ligne T8 du Tramway : http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-23362QE.htm

Retrouvez ci-dessous la lettre que j’ai adressée ce mercredi 9 octobre à Valérie Pécresse :