Question écrite sur la santé des soldats de l’opération Sentinelle

Le 7 mars, le confinement des Français perdure depuis plusieurs semaines. Les soldats de l’opération Sentinelle, eux, continuent de patrouiller dans les rues. Ainsi, M. Lachaud interroge le ministère des Armées afin de savoir quelles mesures sont prises pour les protéger du coronavirus:

M. Bastien Lachaud interroge Mme la ministre des armées sur les mesures de prévention sanitaire prises en faveur des soldats de l’opération Sentinelle. En effet, durant la pandémie, le Président de la République a souhaité maintenir cette opération controversée censée participer à la protection de la population sur le territoire national et à la « lutte contre le terrorisme ». Mise en œuvre depuis plusieurs années, cette opération a connu de nettes améliorations mais demeure extrêmement éprouvante pour les forces armées. Dans le contexte de l’épidémie de covid-19, la vulnérabilité des équipes de Sentinelle est encore accrue. Alors que le confinement et la distanciation sociale sont des impératifs réaffirmés, les soldats sont dans l’obligation d’agir en extérieur, en équipe et souvent au contact du public et le plus souvent sont hébergés collectivement. Dans la pratique, Sentinelle semble devoir déroger souvent aux consignes de prévention sanitaire données par le Gouvernement. C’est pourquoi il souhaite apprendre quelles mesures sont prises et quels moyens matériels concrets sont donnés aux soldats de l’opération Sentinelle pour accomplir leur mission sans risque d’être contaminés ou de contribuer à l’expansion de l’épidémie.